Pour l’été, le service jeunesse de la commune de Danjoutin souhaitait apporter bénévolement un coup de mains aux différentes associations du territoire pendant les matinées de juillet. Ceci sur tout type de projet : construction, aménagement, nettoyage, repérage, entretien etc.

Ce groupe autonome, d’une dizaine de jeunes bénévoles -entre 16 et 17 ans - encadrés par  un animateur et un éducateur, présente une superbe opportunité pour nous, association, de faire connaître notre projet « biodiversit’haies » et de le faire avancer sur le territoire de Belfort.

En effet, une fois une petite formation dispensée sur ce qu’est le projet et les objectifs de Biodiversit'haies (préservation et plantation de haie, repérage d’arbres têtard  ou remarquables pour leurs restaurations...)  le groupe de bénévole sillonnera  la savoureuse, la bourbeuse et l’allaine pour géo localiser et prendre des photos d’arbres à caractères spéciaux. Le compte rendu de cette action sera une manne d’information très importante pour commencer à restaurer les écosystèmes remarquables sur le territoire de Belfort.

 

Pour la première fois, le hérisson, symbole de France Nature Environnement, tourne la tête. Redessiné, le logo de la fédération des associations de protection de la nature et de l’environnement, fondée en 1968, fait désormais face. Un changement important, destiné à traduire davantage la volonté de l’association de répondre aux enjeux pressants auxquels elle est confrontée pour défendre l’intérêt général : urgence climatique, besoin impérieux de construire un nouveau modèle respectueux de la nature et de l’environnement.

Un mouvement combatif et déterminé

« Face à la crise écologique, nous devons mieux faire connaître les combats et actions de terrain de nos militants contre les atteintes à l’environnement, les fausses bonnes idées en matière de développement durable, et nos idées réalistes pour un monde vivable, explique Denez L’Hostis, président de la fédération. Tout en conservant le hérisson, notre totem historique depuis 1981, animal qui illustre notre attachement à la biodiversité et à la concertation tout en étant capable de se hérisser. »

« Réaffirmer la dimension militante du mouvement »

« Nous voulions changer de ton, réaffirmer la dimension militante du mouvement, renchérit Benoît Hartmann, porte-parole et directeur de la communication de France Nature Environnement. Une dimension qui n’est pas toujours bien connue du grand public. Nous avons besoin d’être mieux entendus pour peser davantage. » Ce nouveau logo sera non seulement déployé sur tous les outils de communication de France Nature Environnement mais aussi sur ceux de ses 74 organisations adhérentes, qu’elles portent ou non le nom de FNE.

Nouvel écosystème digital

Cette réflexion de France Nature Environnement sur son identité ne se limite pas à ce changement de logo. Une nouvelle version du site internet de la fédération, totalement repensée, a été mise en ligne en décembre 2015. Les objectifs de cette refonte ? Mieux valoriser les actions de France Nature Environnement et des associations du mouvement, tout en s’adaptant aux nouveaux réflexes des internautes : partage plus facile des articles sur les réseaux sociaux, signature de pétition en un clic, navigation sur une seule page, lecture facilitée sur smartphone…

Denez L’Hostis, président de FNE : « Avec ce nouveau logo, FNE veut s’adresser à tous les Français qui, pour la plupart, sont écologistes sans le savoir. Se soucier de la qualité de l’air que l’on respire, s’inquiéter du réchauffement climatique ou de la disparition des abeilles ou encore lutter contre le gaspillage, c’est déjà être écologiste. Avec son regard franc, notre hérisson affirme qu’un monde vivable est possible, un monde apaisé où la nature et l’homme seront réconciliés. » 

 

FNE National, communiqué de Presse Juin 2016

 

La table ronde sur le bois énergie à accueilli une trentaine de personne (intervenants et organisateurs compris) dans la salle EISCAE à Etueffont, la mardi 7 juin dernier. Les interventions de grande qualité ont été riches en informations, explications et éclairages sur la ressource bois énergie dans son contexte forestier et politique (aménagement du territoire avec le Plan d’Approvisionnement Territorial ). C’est également sur les questions de pollution en intérieur et extérieur que nous nous sommes questionnés. L’échange avec le public a prolongé et animé le débat jusqu'à 22h !

 

 

Avec l’arrivée du printemps, le mois de Mai nous a poussé dehors à la rencontre des belfortains et tout autres citoyens, pour partager ensemble notre passion de la nature, nos convictions ou divergences écologiques, nos divers questionnements sur l’environnement, lors de la fête de la nature, le 22 mai, à la maison de l’environnement du Malsaucy. FNE 90 et l’ABPN proposaient de la documentation (les bénéfices deshaies, Légumes locaux, plantes invasives, OGM dans nos assiettes: non merci…) mais aussi des animations : reconstituer une zone humide en puzzle, planter un potiron ou potimarron et observer les minéraux de chez nous au microscope.

A Grandvillard, le weekend du 28 et 29 mai, lors du concours national de sculpture sur bois, FNE 90 bercé par le bruit des tronçonneuses et entouré du PEFC et de l’ONF, proposait également de la documentation, notamment sur la forêt et le bois énergie, dans une démarche de sensibilisation et d’éducation à l’environnement et au développement durable.